GUIDE DE L'AUTOGESTION 101 POUR ARTISTES

Les préjugés sont nombreux à propos des réseaux sociaux qui régissent depuis peu nos vies privées et publiques. Et si, plutôt que de partager les détails de votre quotidien, allant des photographies de votre petit déjeuner à vos vidéos de chats, vous partagiez vos nouvelles artistiques, vos événements, votre processus créatif et les différents prêts et ventes que vous complétez?
L'utilisation des réseaux sociaux, à des fins professionnels, est l'un des tremplins les plus efficaces et adéquat dans le domaine des arts visuels. En effet, les médiums photographiques et vidéos, partagés de façon virale sur internet, permettent des possibilités innombrables quant à la présentation de l'art visuel au sein du marché de l'art. La majorité des institutions artistiques en place actuellement semblent toujours craindre ce médium virtuel alors qu'il offre une vitrine presque sans limites grâce à ses différentes fonctions et missions.
Voici plus bas les différentes fonctions des réseaux sociaux à votre disponibilité et quelques trucs pour bien les utiliser en tant qu'artiste professionnel.
Vous y découvrirez comment envahir les réseaux sociaux avec des images de vos œuvres en cours, des invitations et des nouvelles afin de vous créer une identité artistique que votre public se réjouira de découvrir.
FACEBOOK
Créez-vous une « Fan Page ». En quelques clics, cette page professionnelle vous permettra d'accumuler les « followers » qui deviendront votre base sociale principale. Sur cette page, choisissez bien l'image que vous souhaitez donner à votre identité artistique en sélectionnant des photographies à la hauteur de votre qualité artistique. Invitez ensuite toute votre liste d'amis à « aimer » cette page afin qu'ils aient accès à chacune de vos publications et qu'ils sentent qu'ils participent à votre succès et votre actualité. Si au départ vos fans seront des membres de vos cercles personnels, cette page a beaucoup de chance d'être partagée à l'extérieur de ceux-ci et de faire grandir votre public.
Facebook étant, pour la plupart de ses usagers, un lieu de divertissement social quotidien et de clavardage avec les amis proches et moins proches, on peut y privilégier des commentaires généraux et courts plutôt que de divulguer des informations élaborées.

Trucs :
- Ne partagez pas plus d'une publication par jour : plus vous publiez dans un court laps de temps, moins vos publications atteindront l'actualité de vos fans.
- Partagez aux heures d'affluence : le matin avant le travail ou le soir avant et après le repas sont des moments idéaux pour partager vos publications, car un grand nombre d'usagers Facebook y sont actifs sur leurs pages.
- Partagez vos œuvres en photos haute qualité : choisissez un échantillon de vos œuvres que le grand public pourra découvrir lorsqu'il se demande s'il veut ou non suivre votre page. Réinventons le dicton : une image vaut mille « j'aime ». Et un « j'aime », c'est un fan de plus qui suit votre page.
- Allez consulter vos statistiques : ces informations sont disponibles sur votre « Fan Page » et leur consultation vous permettra de mieux connaître votre public et de savoir comment interagir avec lui efficacement.
- Partagez vos liens professionnels : sur votre profil, indiquez les coordonnées de vos autres réseaux sociaux comme Twitter, Instagram ou Google+. Mettez aussi le lien de vos sites web personnels et bien sûr, le lien de votre page Art Bangbang!

INSTAGRAM
Si la majorité de ses utilisateurs partagent des détails plus ou moins importants de leur quotidien, les comptes Instagram les plus viraux restent ceux qui ont une identité visuelle qui attirera le regard tant des inconnus que des proches. PARFAIT pour les arts visuels! Chaque artiste ayant son identité propre, il sera facile de vous créer un public sur ce réseau social si vous conservez une ligne directrice artistique.Instagram est l'endroit idéal pour partager des photos des différentes étapes de votre processus créatif : le « making of » de vos œuvres, les rencontres reliées à vos événements, l'achat de matériel, la visite d'une galerie, l'ambiance à l'un de vos vernissages. Les « followers » instagram aiment voir non seulement vos œuvres terminées, mais aussi tout le processus derrière la création de celles-ci! Avec cet outil, ce n'est pas seulement votre art dont vous faites la promotion, mais bien votre identité d'artiste.

Trucs :
- Instragam est une application mobile et non un réseau social disponible sur une simple page web. Ainsi, si vous ne possédez pas de téléphone vous permettant de prendre des photos et d'aussitôt les publier par le biais de l'application, Instagram n'est pas une option pour vous. Rabattez-vous plutôt sur Facebook, Twitter et Goggle+.
- Partagez le plus de photos possible, vos fans sont affamés des détails de votre vie d'artiste.
- Partagez des photos de bonne qualité : la beauté d'une image peut suffire à la rendre virale. Plusieurs applications mobiles permettent de retoucher vos photos avant de les partager. Vous pouvez aussi utiliser les effets disponibles sur Instragram.
- Suivez vous-même des comptes Instagram par dizaine. Souvent, ceux que vous suivez vous suivront en retour. Vous pouvez suivre des comptes qui se retrouvent dans les mêmes niches d'intérêt que vous.
- Utilisez des HASHTAGS : en mettant un dièse (#) devant un tag (mot clef pouvant faisant référence à votre image) vous vous retrouverez dans des listes de mots clefs que des utilisateurs partout autour du monde cherchent afin de suivre les comptes qui s'y rattachent. Ex. #art, #artactuel, #peinture, #exposition, #vernissage, #collectifartistique, #abstraction, #graffiti, etc.

TWITTER
Twitter est surtout un réseau social médiatique. Peu de vos connaissances proches vous y suivront puisque ses participants les plus importants sont les différents médias, journalistes, magazines et blogues qui orientent l'actualité sur internet. Vous verrez que d'avoir plusieurs « followers » y est un processus très lent sur lequel vous aurez très peu de contrôle. Il est toutefois important d'y avoir un compte si vous souhaitez un jour donner une couverture médiatique à votre carrière artistique.
Sur Twitter, vous pouvez publier des messages qui ne dépassent pas plus de 140 caractères. C'est pourquoi vous devez rester concis et donner seulement les informations générales liées à vos « nouvelles ». Vous voulez que votre information suscite des « retweet » qui jouent un peu le rôle du bouche à oreille de l'époque : plus on en parle, plus on en parle. Ainsi, un « tweet » qui fonctionne bien est une nouvelle qui aura beaucoup voyagé en ligne par le biais des republications.

Trucs :
- Suivez vous-même des comptes Twitter par centaine : suivez des critiques d'art, des journalistes culturels, d'autres artistes de renommée, des magazines qui vous plaisent, des émissions télévisées, des blogueurs importants, etc. Restez actifs en « retweetant » leurs actualités qui seront ensuite retweetées à leur tour via votre compte. C'est ainsi que vous obtiendrez une tribune que vous pourrez un jour utiliser pour votre propre actualité artistique. C'est aussi une bonne façon de rester à l’affût des nouveautés artistiques.
- Partagez des LIENS : les liens internet, tant pour les images, les vidéos ou des articles, voyagent beaucoup sur Twitter. Ils permettent aussi de dépasser le contenu qu'un simple 140 caractères ne permettra pas de divulguer.
- Soyez intéressant : les meilleurs tweets sont souvent drôles ou montrent avec esprit les idées de leurs auteurs.

GOOGLE+
Google+ est le plus grand compétiteur de Facebook... mais ce n'est pas une raison pour ne pas être actif tant sur l'un que sur l'autre! Ce média social, faisant surtout fureur en Europe, en est à vocation plus professionnelle que Facebook. Via une adresse de courriel Gmail, vous pouvez vous créer une page relative à votre carrière artistique et y partager toutes vos nouvelles, vos photos, vos événements et vos liens.
Ce qui diffère des autres réseaux sociaux, c'est que celui-ci vous permet d'entrer en contact avec des communautés qui partagent les mêmes intérêts que vous et de faire partie de « Cercles » où des milliers de personnes autour du monde suivront votre travail comme vous suivrez le leur. Ces cercles, créés par vous ou d'autres utilisateurs, représentent des catégories d'intérêts. Ils vous permettent de créer des relations avec les membres influents dans votre domaine. Aussi, plus vous êtes actif sur Google+, plus Google mettra de l'avant votre page dans ses résultats de recherche web. Ses fonctions quant à la création d'albums photo et le partage de vidéos sont plus efficaces et plus sérieuses que Facebook, devenant ainsi le réseau social par excellence des grandes institutions comme les musées, les galeries, les écoles d'art, etc.
Un outil incroyable à explorer est le Hangouts, une application vidéo permettant à quiconque autour du monde de faire des conférences en ligne et d'être écouté par des centaines d'auditeurs en temps réel. Suffit de donner un rendez-vous à vos « followers » pour avoir un auditoire web!

Trucs :
- Créez et joignez-vous à des cercles dans lesquels votre art prendra une place importante : ex. Art, Peinture, Artiste, Contemporain, Photographie, galeries, etc.
- Utilisez les hashtags pour être repérable dans les recherches google+.
- Partagez sur votre page les publications d'autres usagers : une icône représentant une flèche, sous chaque publication, vous permet de retransmettre les publications des membres que vous suivez (comme sur Twitter et Facebook). Ainsi, vous créez un plus grand trafic sur votre page personnelle et dans vos cercles grâce non seulement à vos publications personnelles, mais à celles que vous retransmettez.
- Partagez des images et vidéos! Ces publications sont les plus attrayantes, votre grand public aimera voir votre travail.
- Indiquez toutes vos informations professionnelles sur votre page, c'est ainsi que les institutions et compagnies oeuvrant dans le domaine artistique pourront vous trouver et s'intéresser professionnellement à votre page.

PINTEREST
Imaginez un babillard ou un « scrapbook », mais virtuel : voilà le projet de Pinterest. Cet outil web permet à ses usagers de fouiner parmi des centaines de sujets et centres d'intérêt, rassemblés en thèmes par d'autres usagers, afin de garder dans leurs favoris les items qui les intéressent le plus. Quoi de mieux pour un artiste que d'y proposer son art!
En s'y créant une page, un artiste peut présenter ses œuvres à la communauté Pinterest et être ensuite « épinglé » dans les journaux et « tableaux » (pages à thèmes) de centaines d'utilisateurs qui partagent les mêmes intérêts qu'eux. Parfait pour présenter des œuvres à prêter, louer ou vendre, ce réseau social peut agir comme l'une de vos principales publicités en ligne, attirant sur votre page Art Bang Bang des fans de partout autour du monde.

Trucs :
- Créez des tableaux d'intérêts : en surfant vous-même sur Pinterest, vous pouvez sélectionner des images et items que vous épinglerez dans vos différents journaux à thème. Profitez-en pour y insérer vos œuvres et produits d'art dérivé afin que d'autres utilisateurs, visitant vos babillards, découvrent votre travail.
- Présentez TOUTES vos œuvres et produits d'art dérivés afin qu'ils voyagent dans les tableaux d'intérêt des autres. Qui sait, vos œuvres pourraient être partagées par des centaines de personnes autour du monde!